Edition 2021 :

La vente d'agnelles a eu lieu vendredi 06 Août lors du Concours National au Hall des Expositions de Charolles

 

Nouveauté cette année : la vente a pris deux formes :

- une vente en case sous pli fermé (18 agnelles proposées à la vente)

- une vente aux enchères de quelques agnelles de prestige (4 agnelles présentées)

 

La vente en quelques chiffres :

- 83% de taux de vente pour les agnelles en case avec un prix moyen de 243€

- 100% de taux de vente pour les agnelles Prestige avec un prix moyen de 895€ ! Ces 4 agnelles iront toutes rejoindre l'élevage de Mr Kenneth KENNEDY en Irlande. 


   Les agnelles sélectionnées pour la vente ont été triées sur leurs caractères de valeur laitière et de prolificité (index minimums). Elles ont également été sélectionnées sur leur conformation et leur conformité au standard.

   Elles disposent de toutes les garanties sanitaires (résistance à la tremblante, issues de troupeaux indemnes Brucellose/VISNA MAEDI). Elles seront prêtes à mettre à la reproduction. 

 

Catalogue agnelles vendues en case

 

 

 Catalogue Petite Vente + Vente Agnelles Prestige

 

Vidéo des agnelles Prestige

 

 

Témoignage d'éleveur.   M. Jannot éleveur à La Traverse (86)

 

Installé depuis 2006, M. Jannot a repris l'exploitation familiale qui comptait 250 brebis à dominance Charollaises. Aujourd'hui, il élève 350 brebis pures Charollaises sur 80 ha dont 15 ha de céréales. Il a acheté une dizaine d'Agnelles pendant 3 ans pour constituer son troupeau plus rapidement. Il travaille seul sur l'exploitation. Les agnelages ont lieu de Décembre à Avril pour des ventes de Mars à Octobre. Il commercialise 100 % de ces agneaux à OBL, 80 à 85 % de ses agneaux sont classés U pour des carcasses de 20 kg de moyennes. 

Lorsque l'on lui demande les avantages de la Brebis Charollaise, M. Jannot souligne la "souplesse de production". Les agnelages se passent à 95 % sans aide, la croissance des agneaux est rapide et l'engraissement "facile". Les agneaux mettent de la viande rapidement sans atteindre des poids de carcasses trop élevés ! Pour tous ces avantages, il souhaite vivement rester en pur Mouton Charollais.

M. Jannot est un habitué du Concours National de Charolles où il vient chaque année choisir ses béliers reproducteurs.